Grands projets :
Espace Paddock

Une expérience de calibre international,
à deux pas de Montréal

Un espace privĂ© lumineux, moderne et d'une ampleur Ă©tonnante dans un lieu unique Ă  5 minutes du centre-ville de MontrĂ©al. Des installations spĂ©cialement destinĂ©es au Monde de la Formule 1, qui procureront un spectacle ahurissant aux visiteurs d'ici et d'ailleurs et une expĂ©rience impeccable aux athlètes et leurs Ă©curies.

Deux immenses terrasses aménagées dans un environnement chaleureux et prestigieux, autant pour la clientèle corporative qui en profitera lors d'évènements spéciaux, que des amateurs de courses automobiles lors du Grand Prix du Canada. Une offre de calibre international disponible en toutes saisons, où se côtoient les îles, le fleuve et un site récréotouristique réputé. C'est tout cela et plus encore qui vous attend aux nouveaux paddocks du circuit Gilles-Villeneuve.

Nouvelles infrastructures
au circuit Gilles-Villeneuve :
une entente Ă  respecter

C'est dans le cadre du renouvellement de l'entente relative au Grand Prix du Canada de 2015 à 2029 que la Société du parc Jean-Drapeau (SPJD) s'est engagée à contribuer à la réfection et à l'agrandissement des infrastructures du circuit Gilles-Villeneuve.

L'objectif du projet Ă©tait d'actualiser les Ă©quipements des Paddocks, construits en 1988, selon les exigences de la FĂ©dĂ©ration Internationale de l'Automobile (FIA) et de la Formula One World Championship (FOWC), tout en augmentant la capacitĂ© des loges au-dessus des garages Ă  5 000 personnes, comparativement Ă  1 800 dans l'ancien bâtiment.

 

Un
bâtiment
moderne,
lumineux
et versatile

Une expérience renouvelée

Maintenant sur 3 Ă©tages, l'amĂ©nagement du bâtiment a Ă©tĂ© complètement revu pour rĂ©pondre aux besoins de tous : personnels des Ă©curies, mĂ©dias, commentateurs, mais surtout la foule avide de sensations fortes dans un espace haut de gamme!

1er Ă©tage

Garage des Ă©quipes, tour de contrĂ´le et locaux administratifs

2e Ă©tage

Loges, tour de contrôle, podium et espaces médias

3e Ă©tage

Loges et terrasse

Garages des Ă©quipes

Au 1er étage se trouvent des garages plus spacieux pour les équipes sportives, en plus d'une section Hospitalité à l'arrière entièrement revisitée pour un plus grand confort.

Les nouveaux Paddocks pourront accueillir des garages techniques et recevoir jusqu'à 13 écuries, qui auront chacun deux accès à l'avant pour les monoplaces, les pilotes et les équipes techniques, ainsi qu'un accès de service situé à l'arrière du bâtiment pour le matériel ou pour accéder rapidement à la zone Hospitalité.

Conçu sans division permanente, l'espace des garages est modulable selon les besoins des équipes à chaque édition du Grand Prix du Canada : des cloisons temporaires seront utilisées pour créer les divisions souhaitées et ainsi convenir aux besoins techniques de ce sport en constante évolution.

Tour de contrôle, espace médias et commentateurs

La bâtisse prĂ©sente une toute nouvelle configuration de l'espace des commentateurs sportifs et des reprĂ©sentants de la FIA et FOWC : la rĂ©partition a Ă©tĂ© repensĂ©e afin de rĂ©pondre au besoin d'interactions des intervenants avec l'action qui se dĂ©roule sur le circuit. Contrairement Ă  l'ancienne tour de contrĂ´le qui Ă©tait faite en hauteur pour offrir une bonne visibilitĂ© sur la piste, la nouvelle tour est amĂ©nagĂ©e Ă  l'horizontale sur 2 Ă©tages Ă  mĂŞme le bâtiment, comme les nouvelles technologies de contrĂ´le de course nĂ©cessitent dĂ©sormais moins de visibilitĂ© et plus d'Ă©lectronique.

Un espace média est intégré au bâtiment plutôt que d'être situé dans un chapiteau temporaire, afin de fournir des services de qualité aux représentants journalistiques, soit de l'éclairage modulable, un système de ventilation adapté et des boitiers de connexion électricité et télécommunications incluant de la fibre optique.

Le personnel administratif impliqué dans cet évènement majeur n'est pas en reste, avec de tout nouveaux bureaux lumineux, plus vastes et munis des branchements technologiques nécessaires au bon déroulement de la course, des festivités et de l'accueil des visiteurs.

Loges et spectateurs

Les loges se déclinent sur 2 étages pour une expérience immersive époustouflante. En compagnie de vos invités, clients, collègues, amis ou membres de la famille, vous pourrez assister au spectacle dans les loges couvertes par un toit, mais ouvertes sur les côtés, laissant place à une vue imprenable sur le circuit et l'environnement bucolique du Parc.

Avec sa capacitĂ© rehaussĂ©e de 5 000 places (au lieu de 1 800), ses trois nouvelles rangĂ©es de gradins munis de sièges plus confortables, une configuration de l'espace nettement amĂ©liorĂ©e, ainsi que des tĂ©lĂ©viseurs gĂ©ants pour ne rien manquer de l'activitĂ© sur le circuit, votre expĂ©rience sera exceptionnelle! De plus, la toiture du bâtiment se prolonge jusqu'Ă  la première rangĂ©e de gradins, protĂ©geant ainsi les spectateurs en cas d'intempĂ©ries.

Pour ceux parmi vous qui prendrez place dans les tribunes très populaires situées en face du bâtiment, quatre nouveaux écrans géants seront installés au-dessus des garages lors de la course pour une expérience télévisuelle haute définition.

Terrasses

Le bâtiment a été conçu pour multiplier les vues sur la piste de course, mais aussi sur tout l'environnement du Parc qui l'entoure, avec l'aménagement de plusieurs terrasses aux 2e et 3e étages.

Terrasse couverte sans murs au 2e Ă©tage

  • 34 615 pi2

  • CapacitĂ© formule cocktail : 4 000 personnes

  • CapacitĂ© formule banquet : 2 500 personnes

  • Adjacente Ă  la salle multifonctionnelle

Terrasse couverte sans murs au 3e Ă©tage

  • 54 595 pi2

  • CapacitĂ© formule cocktail : 5 000 personnes

  • CapacitĂ© formule banquet : 3 000 personnes

Terrasse végétalisée à ciel ouvert au 3e étage

  • 5 185 pi2

  • CapacitĂ© formule cocktail : 800 personnes

Un panorama surdimensionné

Le nouveau bâtiment étant plus élevé, un panorama insoupçonné se présente aux spectateurs. D'un côté, une vue rapprochée sur la plage Jean-Doré, le Casino de Montréal, ancien Pavillon de la France lors de l'Expo 67, ainsi que l'ancien pavillon du Québec qui y est adjacent. Au loin, la ville de Montréal, ses gratte-ciels, le magnifique Mont-Royal et sa mythique croix illuminée sont visibles lors des belles journées.

De l'autre côté, on aperçoit au premier coup d'oeil le Bassin olympique où s'entrainent des groupes de sportifs d'aviron, de canoë-kayak et de bateaux-dragons. Derrière, un étroit passage du fleuve Saint-Laurent parcouru par des bateaux de marchandises, puis la Rive-Sud de Montréal. Une vue à 360 degrés incomparable, en journée comme en soirée, sur 4 saisons.

Un endroit inoubliable pour un congrès, un lancement ou un vernissage

Environ 10 mois par année, le bâtiment sera disponible comme espace locatif corporatif. Avec une phénoménale salle multifonctionnelle modulable grâce à des cloisons rétractables et trois vastes terrasses dont une ornée de végétaux, cet espace deviendra un incontournable, à deux pas de Montréal!

Espace Paddock

Accessibilité universelle

L'accessibilitĂ© a Ă©tĂ© complètement repensĂ©e dans le nouveau bâtiment : l'ensemble du rez-de-chaussĂ©e est au mĂŞme niveau que le sol et les Ă©tages sont accessibles via un ascenseur vitrĂ© panoramique situĂ© Ă  l'entrĂ©e Est. Des places de gradins et des salles de bains sont Ă©galement amĂ©nagĂ©es pour assurer l'accessibilitĂ© universelle et faciliter les dĂ©placements.

 

Une
construction
bien d'ici

Aménagements

Lors de l'idéation et la création des plans, il était essentiel que l'architecture du bâtiment s'intègre parfaitement dans le contexte nature du Parc, tout en mettant de l'avant le savoir-faire des gens d'ici.

De par le raffinement de la structure et par le choix des matĂ©riaux, les nouveaux Paddocks rehaussent l'environnement unique du Parc : son caractère insulaire, sa proximitĂ© avec la mĂ©tropole, l'hĂ©ritage d'Expo 67 et bien sĂ»r, le mythique circuit Gilles-Villeneuve.

Les professionnels ayant oeuvré sur le projet avaient donc un bassin riche d'inspiration et ont judicieusement opté pour des caractéristiques mettant de l'avant le génie québécois.

Inspiré par le passé,
résolument tourné vers l'avenir

ÉrigĂ© sur une Ă®le en partie artificielle crĂ©Ă©e pour la tenue d'Expo 67, on retrouve dans plusieurs Ă©lĂ©ments du nouveau bâtiment l'inspiration des lignes graphiques de l'Ă©poque.

La trame du plafond, élément majeur de l'architecture du bâtiment, en est un bon exemple, tout comme la structure d'acier qui reproduit des éléments en forme de Y ou d'hommes aux mains tendues, dont est constitué le logo du Parc et d'Expo.

L'architecture intégrée à son meilleur

Un bâtiment hybride dans ses usages, conventionnel dans son choix de matĂ©riaux, moderne dans son enveloppe et se fondant pratiquement dans le paysage du Parc. La rĂ©fection des Paddocks du circuit Gilles-Villeneuve, c'est entre autres :

  • Un projet accĂ©lĂ©rĂ© complĂ©tĂ© dans un temps record de 10 mois, entre deux Grand Prix du Canada;

  • Un souci portĂ© Ă  l'Ă©cosystème environnant et aux usagers des installations Ă  proximitĂ©, incluant le Bassin olympique, la plage Jean-DorĂ© et les cyclistes sur le circuit;

  • Des mĂ©thodes de construction soigneusement choisie, dont des structures prĂ©fabriquĂ©es en usine nĂ©cessitant peu d'assemblage sur place.

Prix d'Excellence

Le nouveau bâtiment a déjà été primé par la revue Canadian Architect en remportant le Prix d'Excellence en décembre 2018.

Acclamé pour son visuel moderne, son utilisation de matériaux écoresponsables, dont les structures en bois, et son intégration fluide dans l'environnement naturel du Parc, le projet conçu par les architectes FABG a ravi les membres du jury.

Ajouts techniques

Un tout nouveau monte-charge dédié au montage sera assez grand pour permettre l'élévation d'une Formule 1, mais aussi de tout autre véhicule, permettant ainsi d'utiliser le bâtiment multifonctionnel pour des évènements d'exposition en dehors du Grand Prix.

L'objectif était de faire un monte-charge optimisé qui, plutôt que d'avoir la forme d'un carré, aurait une forme rectangulaire afin de permettre cette multifonctionnalité.

Art public

Dans le cadre de la politique du 1 % d'art public du Bureau d'Art public de MontrĂ©al, le bâtiment accueillera une toute nouvelle oeuvre intĂ©grĂ©e dans la verrière Ă  l'entrĂ©e Nord : son inauguration est attendue pour l'Ă©tĂ© 2020!

Art public au Parc Jean-Drapeau

Matériaux

Nordic Structures

Le bois est utilisĂ© pour les poutres, sous forme de lamellĂ©-collĂ© et lamellĂ©-croisĂ©, ainsi que pour le platelage, sous forme de lamellĂ©-croisĂ©. Un produit de fabrication traditionnelle, plus lĂ©ger que la plupart des matĂ©riaux, nĂ©cessitant des assemblages simples et peu d'Ă©quipement spĂ©cialisĂ© : il s'agit lĂ  d'une solution clĂ©-en-main.

Structure SBL inc.

L'ossature, les platelages ainsi les structures d'acier en forme d'Y, un élément emblématique de l'architecture des Paddocks, proviennent de la compagnie Structure SBL inc. de Saint-Benoît-Labre.

Unicel Architectural Corp

Les portes en aluminium et les murs-rideaux proviennent d'Unicel Architectural Corp, une compagnie québécoise qui existe depuis plus de 50 ans.

Shockbéton/SARAMAC

Le bĂ©ton prĂ©fabriquĂ© provient de la compagnie quĂ©bĂ©coise ShockbĂ©ton/SARAMAC. Fait intĂ©ressant : SARAMAC a aussi produit le bĂ©ton pour les anciens Paddocks conçus en 1988 et la structure en bĂ©ton du Stade olympique!

 

DĂ©veloppement
durable

Matériau carbonégatif

La structure de la toiture de 1425 m3 est faite en bois, un matĂ©riau durable et renouvelable. Puisque, lors de sa croissance, le bois capte le CO2 dans l'atmosphère et le sĂ©questre dans sa fibre, ce volume de bois correspond Ă  la sĂ©questration de 1 000 tonnes de CO2. Le bois est ainsi considĂ©rĂ© comme Ă©tant carbonĂ©gatif, ce qui signifie que non seulement l'utilisation du bois en construction engendre peu d'Ă©mission de carbone, mais contribue aussi Ă  Ă©liminer du dioxyde de carbone supplĂ©mentaire de l'atmosphère.

Efficacité énergétique

L'étanchéité de la toiture est réalisée par un revêtement blanc, un choix optimal en comparaison d'un revêtement noir qui absorberait presque tous les rayons et emmagasinerait la chaleur dans la bâtisse. Le toit blanc réfléchit la majorité de rayons de soleil, ce qui contribuera à abaisser de plusieurs degrés la température interne et externe du bâtiment;

Énergie photovoltaïque

Les panneaux solaires photovoltaĂŻques apposĂ©s Ă  certains endroits sur la toiture totalisent 64 m2 et devraient emmagasiner assez d'Ă©nergie solaire en une annĂ©e pour compenser la dĂ©pense Ă©nergĂ©tique requise pour le bâtiment complet lors d'un Grand Prix. Le système installĂ© fournira une moyenne de 87,600 kw/hre par annĂ©e et la consommation Ă©nergĂ©tique estimĂ©e pendant l'Ă©vènement de Formule Un est de 88,940 kw/hre.

Éclairage responsable

La bâtisse est Ă©clairĂ©e par la technologie DEL, autant Ă  l'intĂ©rieur qu'Ă  l'extĂ©rieur : une solution moins Ă©nergivore;


Échéancier

  • Juillet 2018

    Démolition de l'ancien bâtiment

  • AoĂ»t 2018 Ă  avril 2019

    Travaux de construction

  • Avril et mai 2019

    Mise en service du bâtiment pour l'accueil du Grand Prix du Canada

  • 7, 8 et 9 juin 2019

    Grand Prix du Canada

  • Automne 2019

    Ouverture du bâtiment multifonctionnel pour la tenue d'évènements corporatifs


Partenaires

Ce projet d'envergure a pris forme grâce Ă  une contribution de 41 M$ de la Ville de MontrĂ©al et de 18 M$ du Ministère des Affaires municipales et de l'Habitation (MAMH). La SociĂ©tĂ© du parc Jean-Drapeau peut Ă©galement compter sur des partenaires d'exception dans la conception, la construction et l'amĂ©nagement du projet :

  • Ville de MontrĂ©al
  • Gouvernement du QuĂ©bec
  • Les architectes FABG Architecture
  • CIMA+ IngĂ©nierie
  • Go MultimĂ©dia Inc. ScĂ©nographie
  • AECO Gestion de projets
  • FNX-INNOV ContrĂ´le qualitĂ©
  • Geyser Group Construction

Autres partenaires

Dans la conception du bâtiment et la mise en service nĂ©cessaire Ă  la tenue d'un Ă©vènement de course automobile de Formule 1, la SociĂ©tĂ© du parc Jean-Drapeau a aussi pu compter sur la collaboration de partenaires spĂ©cialisĂ©s :

  • FĂ©dĂ©ration Internationale de l'Automobile (FIA) FĂ©dĂ©ration Internationale de l'Automobile (FIA)
  • Formula One World Championship (FOWC) Formula One World Championship (FOWC)

Se rendre aux Paddocks

Station de métro Jean-Drapeau

La station de métro Jean-Drapeau est située au coeur du parc Jean-Drapeau. Pour un accès rapide et facile au Parc, le métro demeure la meilleure solution!

Horaire du métro
Promotions de la STM

Navette fluviale

Durant la saison estivale, les visiteurs du parc Jean-Drapeau peuvent utiliser la navette fluviale comme moyen de transport à partir du Vieux-Port de Montréal (quai Jacques-Cartier) et de la Ville de Longueuil.

Les usagers peuvent également y transporter leur vélo et ont accès à un réseau de pistes cyclables à chaque escale.

Horaires et tarifs
Emplacement du débarcadère au Parc

Navette STM

Deux navettes de la STM permettent une liaison entre la station de métro Jean-Drapeau et différentes attractions.

767 : Pendant la saison estivale, la navette 767 s'arrĂŞte Ă  la plage Jean-DorĂ© et au parc d'attractions La Ronde.

777 : Tous les jours de l'annĂ©e, la navette 777 permet d'accĂ©der rapidement au Casino de MontrĂ©al.

Trajets et horaires

VĂ©lo / Bixi

Le parc Jean-Drapeau fait partie du Sentier Transcanadien et de la Route verte et est un des rares endroits où il est possible de traverser le fleuve Saint-Laurent à vélo.

Ă€ partir de MontrĂ©al : emprunter la piste cyclable du Canal-de-Lachine, près du Vieux-Port de MontrĂ©al, ou la Piste cyclable du pont Jacques-Cartier.

Ă€ partir de la Rive-Sud : emprunter le lien cyclable Rive-Sud, entre Saint-Lambert et le parc Jean-Drapeau, ou la piste cyclable du pont Jacques-Cartier.

BIXI : plusieurs stations BIXI sont situĂ©s au Parc en saison estivale.

Marche

Les gens peuvent profiter des nombreuses pistes cyclables pour se rendre ou transiter par le parc Jean-Drapeau Ă  la course ou Ă  la marche.

Avec plus de 25 kilomètres de routes et sentiers, le Parc est un endroit agréable pour la randonnée pédestre, et ce, toutes saisons confondues.

Stationnement

Les automobilistes peuvent se rendre au parc Jean-Drapeau en empruntant le pont Jacques-Cartier ou le pont de la Concorde (autoroute Bonaventure, sortie Pierre-Dupuy).

Stationnements Ă  proximitĂ© :
P1, P4

Tarifs et autres emplacements

  • Metro Jean-Drapeau
  • Navette fluviale
  • Navette STM
  • VĂ©lo / Bixi
  • Marche
  • Stationnement

Consultez la page « se rendre au Parc Â» pour obtenir tous les dĂ©tails!

{ad.bottom} ĚőĆŔÂŰ